Psycho sociale

Tout ce qu’il faut savoir dans la psychologie sociale

psychologie sociale

Les théories qui englobent la psychologie sociale sont divergentes et méritent une étude assez particulière. Souvent, ces théories résultent d’un vécu qui au fil du temps a su prendre sa place dans la société. Il peut également s’agir d’une nouvelle pensée ou comportement social qu’une personne envisage d’adopter.

Une réflexion cognitive

La dissonance cognitive est l’une des premières théories de la psychologie sociale. Elle se base essentiellement sur une tension désagréable due à la présence de deux cognitions qui sont contradictoires, mais interdépendantes. Il s’agit notamment de l’idée et du comportement face à autrui. En d’autres mots, chaque individu tente d’éliminer les faits ou pensées et les comportements qui sont contradictoires. Une étude a été menée pour tenter d’apporter une explication sur la manière dont les sujets éliminent cette petite guerre qui se déroule dans leurs pensées. En outre, l’étude a pour objectif de constater la cohérence entre la pensée d’une personne et son comportement face à son environnant.

Une théorie de l’étayage

La théorie de l’étayage est très présente en psychologie sociale. Il s’agit de la capacité à ajouter de nouvelles fonctions cognitives chez un patient. Pour ce faire, le sujet va essayer de s’expliquer sur son changement de comportement. Il va donc être en défaveur par rapport à une idée proposée ou de nouveau se perdre. Si toutefois le sujet se perd à nouveau alors il doit faire l’œuvre d’un rééquilibrage cognitif, l’objectif étant de l’aider à retrouver son autonomie d’autrefois au sein de la société. Pour faire simple, le cerveau humain est incroyable et son mode de fonctionnement attire la curiosité des chercheurs et des sociologues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *